Qui sommes-nous?

La plate-forme en ligne Floretia vous aide à aménager en toute simplicité des espaces verts riches en biodiversité. L’objectif de Floretia est de permettre à tout un chacun, indépendamment des connaissances et du budget dont il dispose, de créer une zone ressemblant à ce que l’on trouverait dans la nature. Seuls les trois membres fondateurs, la Direction en exercice et des organisations d’utilité publique qui partagent les objectifs de l’association peuvent prendre des décisions communes. Nous veillons ainsi à ce que Floretia ne puisse pas être utilisée à des fins commerciales.

La plateforme en ligne était une idée de Daniel Ballmer, scientifique de l’environnement et aujourd’hui directeur de l’association. L’idée avait été lancée dès 2016.

La création d’une plateforme en ligne Floretia a été généreusement soutenue par l’Office fédéral de l’environnement, le canton d’Argovie, le Fonds de loterie du canton de Berne, la fondation Ernst Göhner et la fondation Temperatio. Sur le plan technique, nous travaillons en collaboration avec Info Flora, iGarten, Vogelwarte, Pro Natura, Bioterra, BirdLife Schweiz, le département Environnement du canton d’Argovie, Grün Stadt Zürich, Regioflora, Jardin Suisse, le forum Biodiversité et de nombreuses autres organisations, experts et entreprises. L’antenne «differencelab» du WWF a quant à elle fourni une aide précieuse pour le lancement du projet.

 

bild: timo orubolo /www.orubolo.ch

Daniel Ballmer
Idée et Direction

Aussi loin que Daniel s’en souvienne, chaque moment qu’il passe dans la nature est pour lui comme un voyage de découverte. Dès l’école primaire, il connaissait le nom de chaque oiseau. Plus tard, au gymnase, il a été membre de l’équipe suisse des Olympiades internationales de biologie deux années de suite. Il a ensuite passé sa licence de sciences politiques et de biologie à Zurich tout en travaillant au service Communication du Giurapark d’Argovie. Durant cette période, l’idée de la plateforme Floretia a pris forme et il n’a cessé de l’améliorer, d’abord sous l’intitulé provisoire mein-naturgarten.ch.

Daniel a entre-temps obtenu son diplôme de master en sciences environnementales et aujourd’hui, il concrétise son idée dans le cadre de son activité professionnelle principale. En parallèle, depuis début 2019, il travaille pour la société de production de films zurichoise Lucky Film. Pendant ses loisirs, Daniel est comédien d’improvisation passionné et il siège au conseil municipal d’Aarau pour les Verts.

 

 

Bild: Tevy AG, Rüti.

Daniela Elmer
Membre du personnel du bureau

Ayant grandi dans les montagnes de Glaris et inspirée par sa formation scientifique au Kanti Glarus et à l’ETH Zurich, Daniela n’a jamais perdu sa passion pour la nature et surtout pour la flore locale. Elle a pu combiner à maintes reprises le fait de parcourir la nature les yeux ouverts et de découvrir de nouvelles merveilles avec son travail : en tant qu’assistante d’excursion en botanique pendant ses études de biologie et maintenant, après 12 ans d’enseignement de la biologie, en tant que chef d’excursion indépendante (Botanik Exkursionen, Pro Senectute / NV Rüti ZH).

Elle est d’autant plus heureuse d’avoir trouvé un merveilleux complément à Floretia depuis juin 2021, à savoir réintroduire de plus en plus de flore indigène dans les jardins. Cette mère de deux garçons aime passer son temps libre à l’extérieur, activement et/ou en bonne compagnie ou en lisant.

 

 

Bild: Aline Lüscher

Aline Lüscher
Vice-présidente

Aline passe une grande partie de ses loisirs dans la nature, accompagnée de ses deux chiens. Ce sont aussi les animaux qui ont été les premiers à lui ouvrir les yeux sur les habitats, et donc sur les plantes. Parallèlement à ses études de génie environnemental à la ZHAW de Wädenswil, Aline travaille chez Naturama Aarau comme guide d’expositions; elle est heureuse de pouvoir faire un usage pratique de ses connaissances et échanger avec une équipe diversifiée. Par ailleurs, Aline a suivi une formation de maître-chien et travaille désormais avec différentes équipes maître-chien.

Conformément à sa spécialisation en «Agriculture et horticulture biologiques», Aline se passionne pour les potagers et la promotion de la biodiversité par la remise au goût du jour d’anciennes variétés. Elle veut encourager ses concitoyens à planter des légumes dans leur propre jardin ou à faire des essais sur leur balcon, car rien ne rend plus heureux que de récolter les légumes que l’on a plantés.

 

 

Bild: Johanna Häckermann

Dr. Johanna Häckermann
Représentant naturama Aargau

Johanna Häckermann travaille depuis plus de 15 ans sur des solutions alternatives aux pesticides chimiques de synthèse. Au cours des onze années passées chez Andermatt Biocontrol, elle a d’abord été responsable de la production de produits phytosanitaires biologiques en tant que directrice de production, puis a mis sur pied l’Académie Biocontrol, un département de formation continue pour l’enseignement de tous les aspects de l’utilisation des produits phytosanitaires biologiques et des engrais organiques. En tant que responsable de l’éducation, de la promotion de la nature et de la durabilité chez naturama, elle et son équipe donnent une voix à la nature. La sensibilisation à la biodiversité dans les zones urbaines, le matériel pédagogique pour les cours de nature et les projets liés aux objectifs de l’Agenda 2030 pour le développement durable sont des sujets relevant de son domaine de responsabilité.

 

 

Bild: Mona Thomi

Mona Thomi
Représentant de Bioterra

La vie quotidienne de Mona tourne autour des plantes et de leurs usages. Après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires, elle a suivi un apprentissage de jardinière de plantes vivaces et travaille depuis huit ans dans le domaine du jardinage orienté vers la nature et la gestion d’une pépinière de plantes vivaces. Pendant cette période, elle a également obtenu une licence en philosophie à l’Université de Berne, mais son cœur est toujours resté dans les plantes.

Elle fait partie du groupe d’experts des pépinières Bioterra et milite à la base, auprès des jardiniers, pour leur mise en réseau et la production professionnelle de plantes sauvages indigènes, où sont cultivées et entretenues les plantes de nos jardins et espaces verts.

Pendant son temps libre, elle se passionne pour le kickboxing chinois (Sanda) et passe du temps dans la nature.

 

 

Bild: Claudio Sedivy

Dr. Claudio Sedivy
Membre du conseil d’administration

Claudio a grandi dans le quartier de Seefeld, à Zurich. Même lorsqu’il était petit, il était fasciné par tout ce qui rampe et vole. Après avoir terminé sa maturité au lycée Hohe Promenade, il était clair pour lui que je ferais des études de biologie. Il a financé ses études à l’ETH en organisant des excursions pour les étudiants en botanique. Grâce à sa connaissance approfondie de la flore indigène, il s’est familiarisé avec les abeilles sauvages au cours de son mémoire de maîtrise, qu’il a étudié lors de voyages de recherche en Grèce, en Israël et en Jordanie, entre autres. En 2007, Claudio a obtenu son diplôme avec mention dans le cadre d’un mémoire de maîtrise portant sur l’évolution des préférences florales des abeilles sauvages. Jusqu’en 2012, il a approfondi les secrets de ces insectes alors encore assez méconnus pour sa thèse et s’est rendu compte de la valeur de ces petits animaux pour nous, les humains. En 2013, Claudio a remporté la bourse HUB pour une économie verte du WWF avec son ami étudiant Thomas Strobl et a fondé la société Wildbiene + Partner. Depuis lors, l’entreprise a connu une croissance rapide, a trouvé divers investisseurs et emploie aujourd’hui 30 personnes dans quatre pays. Claudio est désormais membre du conseil d’administration et du comité exécutif.

 

Organe responsable

Différentes organisations d’utilité publique ont été contactées pour faire partie de l’organe responsable. Les organisations suivantes ont adhéré:

 

Bioterra    Schweizerische Vogelwarte   BirdLife Schweiz

 

Financement

Nous devons le financement de notre plateforme en ligne aux institutions suivantes :